Sélectionner une page

Trop vieux ou trop jeune pour une liposuccion ?

Cette question peut paraître saugrenue, mais la liposuccion étant l’opération de chirurgie esthétique la plus réalisée, les demandes sont variées, multiples, mais aussi à différents âges.

S’il est vrai que la demande est plus fréquente chez les patients ayant entre 20 et 40 ans, nous recevons des demandes chez les patients jeunes, ou bien chez les patients de 50 voire 60 ans.

Très clairement, il est contre indiqué, sauf cas particulier, nécessitant l’avis pédiatrique et d’un staff adapté de faire des liposuccions chez les adolescents.

Il faut se méfier des dysmorphophobies, c’est à dire d’un défaut de l’image corporelle chez les très jeunes patients qui fixent sur une zone du corps alors que le problème est psychologique.

Il est en revanche, tout a fait possible d’ajuster une silhouette à 18/20 ou 25 ans.

Cela est d’autant une bonne indication qu’à cet âge, la peau est plutôt tonique et va bien se redrapper après la liposuccion, et la liposuccion est au final, le seul moyen d’éradiquer définitivement un excès graisseux au niveau de la culotte de cheval, des poignées d’amour, des genoux, de la face interne de cuisse ou encore du ventre.

En effet aucun régime, ni activité sportive n’arrive au final à réduire la quantité graisseuse dans ces zones, seuls le visage et les seins diminuent en quantité graisseuse et ces zones, compte tenu du fait que la graisse a été acquise de manière génétique, ne varient pas.

La liposuccion est donc une excellente indication chez ces patients jeunes.

A l’inverse, les patients de plus de 50 ans, souhaitent souvent bénéficier d’une liposuccion. L’attention est alors attirée, non pas sur le volume graisseux, mais sur la qualité de la peau.

Si la peau est distendue, l’indication sera probablement une intervention combinée liposuccion plus lifting, soit lifting des cuisses soit lifting des bras, lifting du ventre ou plastie abdominale, cette intervention peut être réalisée dans le même temps opératoire ou à distance une fois que le ventre est dégraissé.

La liposuccion après 50 ans a un effet rajeunissant et permet de sculpter la silhouette.

Certaine zone sont plus à risque d’irrégularités que d’autres, comme le ventre, car la couche graisseuse est très superficielle, et la face interne des cuisses, car il est possible d’avoir des vagues.

La zone du bras est souvent aussi à discuter pour ces patientes souvent très demandeuses. Dans cette zone, il vaut mieux associer un lifting des bras, c’est à dire que dans un premier temps, il est réalisé une liposuccion et dans un deuxième temps (qui peut être le même jour opératoire), une ablation de la peau excès qui se relâche par la diminution de volume par la liposuccion.

Il y a alors une cicatrice à la face interne du bras, qui est cachée, mais qui est à prendre en considération.

Au final, l’âge n’est pas forcement le problème en ce qui concerne la liposuccion, il s’agit plutôt d’analyser la peau. Les patients jeunes présentent une indication plus favorable, puisque la peau est souvent plus tonique, en sens inverse, les extrêmes ne sont pas de bonne indication de la liposuccion.

Nous restons à votre entière disposition pour toute information complémentaire en consultation avec le Dr Smarrito au 021 922 24 62