Chirurgie
Blépharoplastie
Tarif
> 2500 chf
Anesthésie
locale ou générale
Durée
45 min

Blépharoplastie

CHIRURGIE ESTHETIQUE DES PAUPIERES : la blépharoplastie pour rajeunir le visage

Définition de la blépharoplastie

Avec l’âge, l’oeil présente des signes de vieillissement assez caractéristiques :

  • Apparition de rides et ridules
  • Excès cutané avec des plis notamment sur la paupière supérieure
  • Relâchement de la paupière inférieure
  • Bombé à la paupière inférieure du à des poches graisseuses
  • Un creux dans la vallée des larmes du à l’atrophie graisseuse de la zone

 

La blépharoplastie est pratiquée aussi bien chez la femme que chez l'homme et il s'agit de la première chirurgie pratiquée dans le cadre du rajeunissement. Deux périodes de la vie sont à distinguer : Les patient(e)s âgés d'une quarantaine d'années présentant les premiers signes de vieillissement au niveau des paupières. La chirurgie permettra de redonner une apparence plus reposée et plus détendue avec un regard plus expressif. La deuxième catégorie sont les patients jeunes qui consultent très fréquemment pour un excès de graisse (poche à la partie inférieure) dans un contexte souvent familial. Dans notre pratique, les causes les plus fréquentes de consultation sont les paupières supérieures tombantes avec un aspect lourd, dû à un excès de peau formant un épaississement disgrâcieux au-dessus des cils sur lequel le maquillage s'étale. Les paupières inférieures aussi peuvent être affaissées avec des ridules et une peau flétrie, mais bien souvent, il s'agit plutôt d'hernie graisseuse qui donne des poches sous les yeux et un aspect disgracieux de la zone. L'intervention de chirurgie esthétique corrige ces anomalies de manière stable dans le temps. Il n'y a généralement pas de récidive notamment au niveau des excès cutané musculaire ainsi que des poches graisseuses. Cette chirurgie est externe à l'oeil. Elle préserve la fonction et n'intéresse pas la vision. Si d'autres signes du vieillissement sont présents au niveau de la zone (rides de la patte d'oie, ride du lion, cernes, creux, aspect triste, oeil tombant, imperfections), la blépharoplastie peut être associée, notamment aux injections d'acide hyaluronique, injections de toxine botulique, de la liposculpture (appelée aussi liposculpture par greffe adipocytaire), une lifting centro-facial ou la suspension du coin de l'oeil.

Résultat Avant – Après de chirurgie des paupières

En conséquence, la chirurgie de rajeunissement du regard peut concerner les paupières du haut mais aussi les paupières inférieures et bien plus encore à l’heure actuelle, le contour du regard. La blépharoplastie, chirurgie esthétique des paupières pratiquée par le chirurgien esthétique, peut être réalisée sous anesthésie locale ou bien combinée à une autre intervention de chirurgie esthétique comme un lifting du visage, un traitement par laser ou de photorajeunissement.

De plus, la blépharoplastie est souvent combinée à la réinjection de graisse afin de redonner de la jeunesse à la zone péri-palpébrale.

Qui consulte pour une chirurgie des paupières ?

La blépharoplastie est pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme et il s’agit de la première chirurgie pratiquée dans le cadre du rajeunissement. Deux périodes de la vie sont à distinguer :

  • Les patient(e)s âgés d’une quarantaine d’années présentant les premiers signes de vieillissement au niveau des paupières. La chirurgie permettra de redonner une apparence plus reposée et plus détendue avec un regard plus expressif.
  • La deuxième catégorie sont les patients jeunes qui consultent très fréquemment pour un excès de graisse (poche à la partie inférieure) dans un contexte souvent familial.

Dans notre pratique, les causes les plus fréquentes de consultation sont les paupières supérieures tombantes avec un aspect lourd, dû à un excès de peau formant un épaississement disgrâcieux au-dessus des cils sur lequel le maquillage s’étale.

Les paupières inférieures aussi peuvent être affaissées avec des ridules et une peau flétrie, mais bien souvent, il s’agit plutôt d’hernie graisseuse qui donne des poches sous les yeux et un aspect disgracieux de la zone.

L’intervention de chirurgie esthétique corrige ces anomalies de manière stable dans le temps. Il n’y a généralement pas de récidive notamment au niveau des excès cutané musculaire ainsi que des poches graisseuses. Cette chirurgie est externe à l’oeil. Elle préserve la fonction et n’intéresse pas la vision.

Si d’autres signes du vieillissement sont présents au niveau de la zone (rides de la patte d’oie, ride du lion, cernes, creux, aspect triste, oeil tombant, imperfections), la blépharoplastie peut être associée, notamment aux injections d’acide hyaluronique, injections de toxine botulique, de la liposculpture (appelée aussi liposculpture par greffe adipocytaire), une lifting centro-facial ou la suspension du coin de l’oeil.

La consultation en vue d’une chirurgie des paupières

Le Dr. Smarrito, spécialisé en chirurgie esthétique vous posera des questions concernant votre vision, l’évolution des signes dans le temps et surtout recherchera des anomalies associées pouvant compliquer l’intervention voire la contre-indiquée. Le but du chirurgien est de vous conseiller vers le traitement le plus simple et le plus efficace. Mais il s’agit aussi de vous conseiller la technique la plus sure, en ayant le plus rapidement possible un résultat optimal. Il n’est pas rare que les patient(e)s consultent avec une idée pré-déterminée de chirurgie mais que l’indication soit plutôt un comblement ou un rajeunissement de la zone oculaire.

En cas de doute sur une pathologie de l’oeil, un examen ophtalmologique sera demandé. Un bilan pré-opératoire (prise de sang) est réalisé. En cas d’anesthésie, un anesthésiste vous rencontrera avant l’intervention pour vous expliquer les modalités de l’endormissement. L’aspirine et les anti-inflamatoires doivent être arrêtés 10 jours avant et nous déconseillons de prendre un traitement homéopathique avant l’intervention. L’arrêt de la consommation tabagique est assez important pour favoriser une bonne cicatrisation au niveau du visage.

Les types d’anesthésies pour cette chirurgie

La chirurgie des paupières peut être réalisée avec les différentes formes d’anesthésie:

  • Il est classique de réaliser la chirurgie des paupières supérieures sous anesthésie locale
  • Le chirurgien vous proposera une anesthésie générale pour votre propre confort ou pour des raisons de gestes techniques spécifiques. L’anesthésie générale est alors classiquement de type sédation pendant laquelle vous dormez complètement.

Les modalités d’intervention et d’hospitalisation sont simples : il s’agit toujours d’une hospitalisation en ambulatoire, c’est-à-dire que vous sortez le jour même après quelques heures de surveillance, sauf dans les cas de patients présentants une pathologie sous-jacente.

L’aspect technique de la chirurgie des paupières

La blépharoplastie peut être pratiquée au bistouri conventionnel ou au bistouri laser.
Le bistouri laser présente un avantage par rapport à la chirurgie conventionnelle car le laser cautérise au même temps qu’il incise ce qui permet d’avoir moins d’oedèmes et une récupération plus rapide. En dehors de cet aspect, la procédure est identique.

A la paupière inférieure, le chirurgien enlève l’excès de graisse au niveau des poches sans cicatrice (voie conjonctive), à la paupière supérieure une cicatrice est placée dans le pli. Si besoin, un prolongement latéral permet de réaliser un lifting du regard.

Les cicatrices et incisions cutanés

Les cicatrices de la blépharoplastie

Blépharoplastie ou chirurgie des paupières : positionnement des cicatrices

Au niveau de la paupière du haut, les cicatrices sont cachées dans le petit sillon situé à mi-hauteur de la paupière entre la zone mobile et la zone fixe de cette paupière. A la paupière inférieure, les cicatrices sont cachées 1 mm sous les cils ou bien encore, elles sont réalisées par voie transconjonctivale, c’est-à-dire que la cicatrice est cachée à l’intérieure de la paupière et donc n’est pas visible de l’extérieur.

Une fois la zone ouverte, s’il s’agit d’excès cutané, la peau est enlevée en fuseau et s’il s’agit d’excès graisseux, les poches sont diminuées au cas par cas. A la paupière supérieure, des sutures avec un fil très fin de la taille d’un cheveu sont réalisées. Généralement pour éviter l’inflammation, le fil est non résorbable. Il sera retiré au bout de 5 à 8 jours. A la paupière inférieure, l’incision transconjonctivale ne nécessite pas de suture, il n’y aura pas de point à enlever.
En fonction du geste réalisé, l’opération peut durer d’une demi-heure à 2 heures et il dépend aussi des gestes complémentaires comme la réinjection de graisse.

Les suites opératoires de la blépharoplastie

Cette intervention n’est pas douloureuse, en revanche un inconfort peut être présent dû à la présence des fils ou à la tension des paupières. Il faut donc se reposer les premiers jours, éviter les augmentations de tension et les efforts violents.
Un oedeme (gonflement et des bleus) des yeux peut apparaitre. Cet inconfort est largement diminué par l’utilisation du laser.
Comme il faut légèrement surcorriger le retrait cutané à la paupière supérieure, il est assez classique les premiers jours que l’oeil reste légèrement ouvert. Ces signes sont réversibles et il font partie de la chirurgie.
Le retour à une vie sociale prend de 6 à 15 jours en fonction de la technique utilisée. Les cicatrices au niveau des yeux sont souvent discrètes mais peuvent rester rosées quelques semaines, au quel cas nous vous conseillerons un kit de maquillage pour attendre que les marques s’estompent.
Dans de très rare cas, une légère induration de la zone opérée peut rester mais elle est souvent non visible pour l’entourage.

Quels sont les résultats attendus d’une blépharoplastie ?

Instantanément, les patients ou les patientes peuvent apprécier la résection de la graisse ou la résection des poches.
Il est classique aussi d’attendre 1 à 3 mois pour avoir une cicatrice qui s’estompe et un redrapage parfait de la zone.
En pratique, l’ablation des poches est définitif sauf cas rare et l’excès de poche ne récidive pas. La peau elle en revanche peut continuer à vieillir et à représenter une certaine laxité au bout de quelques années. Au quel cas, il faudra à nouveau enlever de la peau simplememt en reprenant la cicatrice. La plus part du temps, les patient(e)s sont très satisfaits si la demande est réaliste.

Les imperfections du résultat

Certaines réactions tissulaires inhabituelles peuvent donner des phénomènes cicatriciels inhabituels entrainant des réactions ou de légères asymétries voire des cicatrices trop blanches. La plupart du temps, les imperfections disparaissent avec le temps ou peuvent parfois nécessiter une reprise chirurgicale mais cela est rare dans le contexte de blépharoplastie.

Les complications de la chirurgie des paupières

Opérés par un chirurgien esthétique diplômé, les risques sont faibles. L’anesthésiste vous expliquera en consultation les risques de l’anesthésie, mais cette anesthésie reste superficielle donc moins risquées que dans la plupart des autres interventions chirurgicales.
Au niveau du geste chirurgical, une fiche vous sera remise avec l’ensemble des complications possibles, les plus fréquentes étant:

  • Les hématomes qui peuvent survenir sans gravité et qui doivent être évacués
  • Les infections qui restent exceptionnelles
  • Les troubles de la cicatrisation
  • L’apparition de petits kystes sur le trajet de la cicatrice qui seront simplement enlevés à l’aiguille en consultation.

Les autres troubles, en revanche, sont rares mais on peut citer les ptosis, les lagophtalmies, les ectropions. L’ectropion est la complication classique de la résection excessive de peau à la zone inférieure de paupière (l’oeil rond très disgracieux). Cette anomalie est impossible en cas de voie conjonctivale sans résection cutané, c’est d’ailleurs pour cela que la plupart des chirurgiens esthétiques pratiquent en priorité la voie conjonctivale pour la paupière inférieure.

En cas de laser, des risques de dyschromie sont aussi possibles.

Au final, il ne faut pas sur-évaluer les risques mais savoir que toute chirurgie a une part l’aléa, en revanche, en consultation et à la lecture de la fiche d’information, nous pouvons dire que dans le cadre de la chirurgie des paupières, les complications restent rares !