Chirurgie
Lifting du visage et du cou
Durée opératoire
1 H 30 à 2 H 30
Hospitalisation
1 nuit
Désocialisation
4 à 8 jours

Lifting du visage et du cou

Rajeunissement grâce aux nouveaux liftings

Le lifting du visage

Le lifting du visage a énormément changé. En effet, à l’heure actuelle, nous tendons vers un côté plus naturel avec des gestes plus localisés, plus maîtrisés.

Le lifting du front n’est quasiment plus réalisé grâce à l’efficacité des injections de toxine botulique dans cette zone. Ces injections permettent de tendre les muscles, et donc les rides d’expression, en réglant en fonction de la dose injectée, l’effet du produit.

Au niveau du tiers facial, il est toujours possible de faire des liftings centro-faciaux. Dans certains cas, ils peuvent être remplacés par des injections volumétriques comme les micro-injections de graisse, réalisées sous anesthésie locale, qui ont un net avantage par rapport aux autres procédures puisqu’il s’agit de sa propre graisse. La réinjection a un effet de volume mais aussi améliore la topicité et la qualité de la vascularisation et de la peau.

Cicatrices de lifting facial

Lifting facial : micro-cicatrices et effet naturel

En revanche, à la partie inférieure le lifting cervico-facial garde toute son indication. En effet, les produits de comblement sont actuellement utilisés pour le sillon et le contour de la bouche et non pour la bajoue et le cou qui signent le caractère vieillissant du visage. L’intervention est réalisée grâce à des cicatrices qui sont cachées dans les cheveux et le contour de l’oreille. Certains liftings sont pratiqués avec des cicatrices courtes.

Le « lifting doux » de la femme jeune permet de corriger les bajoues qui tombent et le cou qui s’affaisse, avec des cicatrices limitées.

Le « lifting complet » s’adresse aux femmes plus âgées, pour lesquelles la remise en tension est plus importante.

Cicatrices invisibles de lifting facial

Lifting facial : effet naturel grâce aux cicatrices invisibles

Les techniques de soft lifting et des cicatrices courtes permettent d’avoir une efficacité, sans changer l’expression du visage, contrairement aux techniques américaines qui donnent un aspect artificiel, trop tendu.

Le lifting agit sur plusieurs plans:

  • La peau est retendue et redrapée
  • Le facio-musculaire est remis en tension

L’opération peut être réalisée en anesthésie locale avec perfusion ou générale.

Aucun laser ou thermage ne peut avoir l’efficacité et la précision d’un lifting chirurgical. Les liftings par fils (fils d’or, etc…) sont déconseillés par le syndicat français de chirurgie esthétique.

Le lifting associé à un autre acte esthétique

Un traitement complémentaire peut être réalisé : réinjection de graisse, comblement des sillons, injection de toxine botulique pour le front, blépharoplastie des paupières tombantes.

En combinant plusieurs techniques, la partie musculaire est retendue pour donner de la tonicité alors que le vieillissement du visage, principalement caractérisé par une chute des volumes, est traité par des réinjections ou des micro-injections de graisse sur quasiment toutes les zones liftées afin de redonner un caractère plus jeune.

La combinaison de ces différents gestes adoucit l’aspect lourd des anciens liftings et amène vers une chirurgie qui pourrait être réalisée en ambulatoire avec des procédures de moins de 2 heures, un confort accru pour le patient, une éviction sociale réduite et surtout un résultat plus naturel en gardant l’effet de rajeunissement.